La moitié des jeux Atomiswave déjà portée sur Dreamcast

Hokuto No Ken et The Rumble Fish viennent agrandir la famille !

Si l'on en croit Wikipédia (26 jeux listés) et Sega Retro (27 jeux listés), plus de la moitié des jeux Atomiswave officiellement sortis ont déjà été convertis sur Dreamcast. 14 jeux sont aujourd'hui disponibles aux amateurs d'arcade et nul doute que megavolt85 et yzb du forum Dreamcast-Talk vont continuer leur impressionnant travail dans les jours qui viennent.

L'ensemble des informations relatives à chaque jeu, ainsi que leur dernières mises à jour, sont disponibles sur le forum X-Community. Un grand merci à zouzzz pour son travail de veille. Voici la liste des jeux et le lien vers leur topic dédié.

Enfin, toujours prêt à aider les amateurs de Dreamcast, zouzzz nous offre un guide détaillé pour modifier les paramêtres des jeux Atomiswave. Avec ce tuto vous n'aurez plus d'excuse pour ne pas "one créditer" ces pépites arcades.

Bon jeu et à la semaine prochaine pour le prochain point hebdomadaire Atomiswave !

Test complet: Arcade Racing Legends

Place au jeu, place à l'action, "ladies and gentlemen, start your engine !"

La galette est dans le four, pas de problème de démarrage, juste un logo pixelheart/Joshprod, et on tombe sur l'écran titre, pas d'intro, pas de démo.

Les chargements sont corrects 15 secondes maximums, la console ne fait pas de bruit de scie. Ca pourrait être mieux optimisé, mais on est très loin de Breakers leur premier jeu qui te sciait la console en deux, avec arrêt et redémarrage du cd, à chaque chargement.

 
Image: The Dreamcast Junkyard

Une fois l'écran titre passé on arrive directement au garage, avec notre voiture et différents choix dans le menu :

  • Option : ajustement du vibreur, création du profil pour les sauvegardes, choix des touches, sauver/charger une partie. On ne peut pas changer la difficulté, ni choisir une boîte de vitesse manuelle. Côté caméras, une vue arrière rétroviseur et trois vues pour conduire, c'est correct.
  •  Garage : le choix du véhicule, il y en a beaucoup, mais je n'ai pas noté de différence entre les voitures au niveau comportement/vitesse/accélération/freinage/direction... Même physique, même vitesse de pointe.
    A noter que les voitures décapotables ont désormais un pilote, faisait référence à "Crazy taxi"
    Quelques options sur la direction, le freinage, à priori pas d'intérêt pas encore essayé.

  • Mode deux joueurs : pas encore essayé
  • Time trial : La partie entrainement, pas de temps référence à battre, à priori ce mode ne débloque pas de contenu spécial.
  • Arcade : vous devez finir premier sur les 6 courses de base. Notez que vous ne débloquez une nouvelle course qu’une fois que vous avez fini premier sur la précédente. C'est dommage, on ne peut pas varier les plaisirs en changeant de circuit. Une fois la course gagnée, vous pouvez y revenir tout de même.
    Vous allez transpirer, c'est très dur en peut être trois heures de jeu, j'en suis à ma troisième courses de finie sur 6.
    Je suis resté longtemps sur la première course mais une fois familiarisé avec le gameplay c'est faisable.
  • Carrière : vous devez réussir 18 défis, comme pour le mode arcade le défis suivant se débloque une fois le précédent terminé. Les défis vont de « finir un tour sans toucher de mur dans un temps imparti » à « duel en un contre un » en passant par «battre un temps donné pour un tour ». Pour l'instant je n'ai eu autre chose.
    C’est le "coeur" du jeu, qu'on ne retrouvera pas dans des jeux arcade. Assez complet, les défis sont bien.
    En trois heures j'ai réussi le 6 premiers défis mais la difficulté passe un cran à partir du 4ème.
    Il y a un septième circuit d'annoncé que je n'ai pas encore débloqué.
    Coté durée de vie, difficile à dire, je pense que ça me prendra entre 12 et 15 heures pour en venir à bout.
Image: Pixelheart

La technique :

Graphiquement : le jeu me rappelle "Suzuki all star racing" dans ses traits et la qualité de ses textures. Elle est ici très inégale avec des textures qui sont soit bien détaillées soit hyper compressées. D'ailleurs le mode arcade s'ouvre sur le circuit Desert, et la première texture de montagne est la pire du jeu, c'est dommage.

Cela m'avait moins choqué dans la démo, mais les images n'ont que peu de dégradés de couleur. C’est valable pour le garage, mais aussi et surtout pour les voitures et les ciels. J'avoue que je ne comprends pas le reste des structures est net, pas de compressions. Le reflet du ciel sur les vitres est très sympa mais l’effet est un peu gâché par ces couleurs.

Les circuits sont immenses, les environnements sont hyper variés et vont du désert à la montagne, en passant par la neige, les tunnels, la plage, la ville, la pluie, le circuit de course sans oublier d’inclure un peu de dénivelé.

Autant je trouve les tracés peu inspirés (même si on va croiser tous les types de virage) autant les circuits sont très longs avec une grande palette d’environnements. Je me suis surpris à lever la tête pour les contempler.

Je mets à part le tracé sous l'eau, visiblement fait en dernier et pour lequel on a droit à des animations dans le décor. Je ne vais pas en dire plus mais il est somptueux.

Enfin le VMU est pris en compte et a droit à un dessin de petite voiture, une icône dans le bios et une sauvegarde qui fait 21 blocks.

La conduite :

  • Les animations :

On note un petit effet de vitesse une fois dépassé le 180km/h.et un effet de fumée, lors des dérapages dans les gros virages (c’est peut être même un changement de couleur selon la surface mais pas sûr)

Un peu de clipping et de brouillard sur les éléments très lointains. Je crois que l'on appelle ça le mipmap, mais quelques mètres à l'avant de la voiture on a un premier effet de flou puis un deuxième plus prononcé un peu plus loin. C'est un effet que l'on voit souvent mais j'aurai aimé davantage de distance d'affichage, ça n'empêche pas de voir les virages, pas de clipping à ce niveau là.

On suit la course et ses adversaires sans problème. La sensation vitesse est bonne, les adversaires ne sont pas trop agressifs.

Les routes sont jonchés de barrière sponsors, elles sont belles mais il y en a partout. Ils en ont quand même enlevé un peu depuis la démo, notamment dans les tunnels, sur les murs de neige ou certains rails. Il n'y a pas de bas-côté la route est complètement fermée.

J'ai eu des crashs de musique et des ralentissements sans raison. Le jeu semble bugger lorsque le disque s'arrête au bout d'un certain temps. Sur les courses longues ça m'a un peu gêné, mais cela reste rare.

En bref, une bonne immersion.

  • Le gameplay

Les véhicules répondent bien à la manette. On a un angle de braquage correct. Les voitures mettent du temps à se redresser en sortie de virage si on lâche le pad, c'est un coup à prendre.

Niveau conduite, c'est de l'arcade, ça dérape mais on reste très loin d'un Sega Rally. Les véhicules tiennent bien la route. Le sol, la météo, le dénivelé n'influent pas sur la physique des voitures.

Les collisions avec les barrières sont un peu plus punitives que dans la démo et c'est tant mieux, car on aurait pu privilégier la collision avec la barrière plutôt qu'un super dérapage en cas de virage raté et ça aurait été dommage. Perdre plus de temps à cause d’une trajectoire loupée plutôt qu’un choc avec une barrière évite la frustration, mais c’est tout de même étrange de faire un meilleur temps en longeant quelques barrières plutôt qu’avec un dérapage au maximum pour ne pas la heurter.

Retenons qu’il faut quand même aller chercher la trajectoire parfaite pour faire un bon chrono, c'est le plus important.

Il n’y pas de temps intermédiaire, seulement un meilleur temps global. Au vu de la taille des circuits, ça n’aurait pas manqué.

Dans l'ensemble, je pense que l'équipe n'avait pas d'amateur de sport auto et le jeu s’en ressent. Par contre il a pu compter sur de bons graphistes, là aussi le jeu s’en ressent.

J'ai pris plaisir à enchaîner les tours pour m'améliorer et j'espère toujours débloquer de nouveaux contenus et voir enfin ce fameux septième circuit.

Dans l'ensemble le jeu est plutôt bon et on s'y amuse. Je reste sur mon comparatif avec Suzuki allstar racing. Pour 34,5€ soit 225 francs environ, on a un jeu qui s'en rapproche, pour rappel un jeu d'époque coûtait 350 francs en moyenne. C'est très correct rapport qualité/prix, et à la durée de vie honorable.

A conseiller aux amateurs de jeux de course arcade en manque de vitesse sur Dreamcast. 


Auteur: fafadou
Images: Dreamcast Junkyard, Pixelheart 
NDLR: Images issues de la version preview. Il peut y avoir des différence avec la version définitive du jeu.

Unboxing: Arcade Racing Legends

Jeu :

Arcade Racing Legends
Sortie le 13 novembre 2020 sur Dreamcast !
Developpé par Intuitive Computers, édité par Joshprod, distribué par pixelheart.
J'ai toujours du mal à voir la différence entre Joshprod et pixelheart...

 En préambule :

J'ai pré commandé mon jeu en tant que backer sur kickstarter.
Je l'ai payé au même prix que si vous avez précommandé ou acheté le jeu sur le site de pixelheart une fois le kickstarter terminé.
Il n'y a pas de différence au niveau du contenu à priori.

Pour un kickstarter, les promesses sont plutot tenues, même au niveau du délai.

Il y a toujours un risque de ne pas voir un projet kickstarter aboutir ou d'être decu pas le produit final qui ne tiendrai pas ses promesses. Ce n'est pas cas pour cet Arcade Racing Legends, le contenu est même supérieur à ce qui a été backé en ce qui concerne le nombre de circuits et de véhicules. J'ai aussi trouvé l'équipe à l'origine du projet à l'écoute et disponible sur kickstarter ou facebook.

Je ne regrette pas mon financement participatif et cette bonne expérience avec Joshprod, pixelheart et Intuitive Computer m'ammenera sans doute à leur faire confiance s'ils lancent un autre projet. Je regrette simplement que peu de backers utilisent l'espace de commentaires kickstarter (qui reste un bon moyen de receuillir des avis sur le produit, la campagne de fincancement, etc)

Passons à la suite.

Le packaging :

Le jeu est arrivé dans un colis carton, légèrement plus grand que la boîte.
Bien emballé, avec des timbres Lapins Crétins sympas, et la mention fragile bien visible pour protéger notre précieuse boîte bleue.
A l'intérieur on a du papier craft avec un autocollant pixelheart (ou joshprod? 😄) et notre jeu soignement blotti dans du papier bulle de bonne facture.
Le tout est arrivé dans un état impeccable comme tout jeu Joshprod que j'ai déjà eu l'occasion d'acheter.
Le boitier est emballé dans un blister bien épais, davantage encore que ceux d'origine (j'aurai adoré que pixelheart pousse le vice jusqu'à nous mettre une petite languette à tirer comme à l'époque) 

Le plaisir d'ouvrir un jeu neuf est bien là, j'avoue avoir arboré un sourire béat jusqu'aux oreilles.

Le boîtier est conforme à ce qu'on pouvait trouver à l'époque bénie des sorties officielles Dreamcast.

Plastique au moins aussi "robuste" qu'à l'époque, jacquette professionnelle, logo Dreamcast en volume (pas un simple autocollant), papier glacé, police d'origine et logo Dreamcast sur la tranche. Le même bleu sur le boitier et les différents éléments imprimés. Le soucis du détail jusque dans les nuances de couleurs !

Sur la face arrière un descriptif, des screenshots, quelques voitures en guise d'illustrations et le logo du jeu.

On retrouve même les icones 1-2 joueurs, VGA compatible et visual memory compatible.
Le jeu n'indique pas s'il supporte le volant (j'en ai pas, je ne pourrai pas essayer).

Un autocollant brillant avec le numéro de copie du jeu, le mien est le 228 sur 3000.
Pour finir, un code barre, comme si on sortait d'une grande surface, probablement un vrai !


A l'intérieur, le cd avec la nomenclature conforme à l'officielle, à part que j'aurai préféré le logo Dreamcast en lieu et place de pixelheart. La qualité de l'impression est ici excellente et le cd me semble de qualité.

Côté "manuel-deuxième cd", on a une petite notice en papier glacé avec une couverture en couleur et le logo Arcade Racing Legends tout en sobriété.

On retrouve à l'intérieur les "sponsors" du jeu, un descriptif, des remerciements et le détail des touches en 5 langues.

Parmis les crédits, je relève dans la liste les noms de passionnés du milieu Dreamcast qui ont participé au tests du jeu : Luiz Nai, Sega Lord X, The Dreamcast Junkyard...




Et enfin une fiche cartonnée certifiant l'authencité de ce produit non licencié Sega ^^
J'aurai préféré un poster, je ne suis pas amateur de cette mode, de numéroter les exemplaires de tout et n'importe quoi (même des t-shirts maintenant...). Est-ce un moyen de valoriser l'achat des jeux en physique et de limiter la diffusion d'iso? A voir...

Conclusion :

Tout est fait pour vous donner l'impression de tenir un joyau unique entre vos mains, et je dois dire que c'est vraiment réussi. Même si certains auront leurs préférences par rapport à tel ou tel détail je reconnais que Joshprod est le maître du packaging, c'est indéniable, j'adore.

 Place au jeu, place à l'action, "ladies and gentlemen, start your engine !" 


Auteur: fafadou
Photos: fafadou

Déjà 8 jeux Atomiswave portés sur Dreamcast

 


Les conversions se poursuivent à un rythme effréné et il y a fort à parier que cet article sera déjà obsolète quand il sera publié. 

Voici un petit récapitulatif des "sorties" Atomiswave pour bien commencer la journée:

  • Metal Slug 6
  • Neo Geo Battle Coliseum
  • King of Fighter XI
  • Samurai Spirits Tenkaichi Kenkakuden
  • Knights of Valour the Seven Spirits
  • Faster Than Speed
  • Dolphin Blue
  • Maximum Speed
Pour profiter de ces jeux et trouver l'ensemble des informations actualisées, rendez-vous sur le forum X-Community: https://x-community.1fr1.net/f15-tous-les-autres-jeux-officiels-homebrews

Bon jeu et à dans une semaine pour le prochain point hebdomadaire Atomiswave !

Wings Of Bluestar: le portage sur Dreamcast compromis

Plus de trois ans après le début de son développement Wings of Bluestar est sorti courant octobre sur Steam. L'occasion pour le studio Shinu Real Arts de dévoiler un nouveau trailer vidéo et de donner quelques informations sur les portages Neo Geo et Dreamcast du jeu.


"Depuis la dernière interview [donnée à Arcadeattack.co.uk, NDLR], plusieurs choses ont changé. A l'époque, ma seule condition pour un portage rétro était de trouver un éditeur tiers pour le faire, puisque je ne sais pas coder pour des consoles telles que la Dreamcast ou la Neo Geo. Mais maintenant, un éditeur est impliqué [dans le projet] et il a les droits pour les portages sur consoles, du coup, j'ai besoin de son autorisation au préalable pour transmettre le contenu du jeu et son code à un tiers" Source : forum Atariage

Ces portages Neo Geo et Dreamcast semblent pour l'instant n'être qu'un doux rêve du studio Shinu Real Art. Nous leur souhaitons de le réaliser un jour et d'ici là, de rencontrer le succès sur Steam.

Source : forum Atariage
Image: Studio Shinu Real Art

Haut débit: un modem Atomiswave pour remplacer le modem Dreamcast

Le haut débit sur Dreamcast beaucoup en rêvent mais peu y ont encore accès.

Image Commection Board Atomiswave adaptateur Xrider


La faute à un modem haut débit (Broadband Adapter ou BBA) sorti uniquement au Japon et aux Etats-Unis et à un prix élevé sur le marché de l’occasion. Mais les choses pourraient changer grâce à la découverte d’Xrider, un « rétro-ingénieur » Français.

En s’intéressant aux similitudes entre l'Atomiswave et la Dreamcast (voir l’article de fafadou sur le sujet), Xrider s’est penché plus en détail sur le modem (Communication Cartridge) de la première pour constater qu’il était adaptable sur la seconde.

Image BBA Dreamcastflyer Atomiswave

L’Atomiswave bénéficiait en effet d’un accès à internet et plus particulièrement à un service appelé AW-Net. Celui-ci permettait au joueur d’enregistrer ses scores en ligne ou d’acheter, à l’aide de son mobile, des points permettant de débloquer divers bonus et tenues spéciales dans les jeux. Certains-jeux permettaient aussi un affrontement « online ».

Xrider a donc développé un très bel adaptateur vendu en kit. Celui-ci contient deux PCB, une nappe FFC/FPC et ses connecteurs. La première PCB se branche directement à l’emplacement du modem (dont il faut au préalable avoir récupéré le connecteur). La seconde est à souder sur la PCB du modem de l’Atomiswave. Les deux sont ensuite reliées par la nappe flex.

Adaptateur XriderAdaptateur Dreamcast Atomiswave

Vendu à moins de 20€ ce kit ne contient ni le modem Atomiswave ni le modem Dreamcast dont il faut dessouder le connecteur (attention l'opération peut être délicate). Mais si vous savez manier le fer à souder cela vous permet d’avoir un modem BBA à un prix défiant toute concurrence.

Pour rappel, voici la liste des jeux toujours jouables en ligne et compatibles avec le modem haut débit Dreamcast :

  • Phantasy Star Online V1 et V2
  • POD SpeedZone
  • Quake III Arena
  • Toy Racer

Le modem haut-débit est aussi un très bon outil pour transférer des fichiers depuis sa Dreamcast vers son PC et vice-versa.

Le site d'Xrider
La boutique eBay d'Xrider

Vous trouverez plus d'informations sur l'adaptateur sur le forum Darius-Saturn

Website POD SpeedZone de retour en ligne

 Xiden et Roareye poursuivent leur minutieux travail d'archive et remettent en ligne le site internet du jeu POD SpeedZone.



De nouveau jouable en multijoueur sur internet depuis octobre 2017, POD SpeedZone n'avait pas encore eu l'honneur de revoir son site en ligne. C'est maintenant chose faite et vous pouvez d'ores et déjà vous payer un "retour vers le futur" avec ce site qui fleure bon l'internet 1.0 des années 2000.


Les possesseurs d'un Dreampi peuvent directement accéder au site depuis le jeu et Xiden a poussé le détail jusqu'à lier la page "meilleurs scores" avec celle, actualisée en temps réel, sur le serveur de Shuouma. A vos marques ! Prêts ? ....











Le portage des jeux de borne d’arcade Atomiswave vers la console spiralée.



La borne d'arcade Naomi a été « calquée » par SEGA sur une architecture Dreamcast ce qui en faisait une borne très proche de la Dreamcast avec une mémoire plus importante et plus rapide. Cela a rendu le portage aisé (avec tout de même souvent toute une équipe de développeurs derrière) de jeux Naomi sur Dreamcast et contribué à faire du slogan bien connu « l’arcade à la maison » une réalité.

Karous, sorti en 2006 sur Naomi puis en 2007 sur Dreamcast est l'exemple d'un de ces jeux d'arcade dont nous pouvons profiter depuis notre canapé.


La carte mère Naomi et un screenshot de Karous Dreamcast

En 2002, SEGA a dû brusquement arrêter la production de consoles, cependant, l'entreprise était toujours liée à des contrats d'achats de composants. Pour utiliser son stock, SEGA développera avec SAMMY l’Atomiswave, une borne d’arcade encore plus proche de l'architecture Dreamcast, avec cette fois les mêmes composants mémoire (même vitesse, même taille). Pour plus d'information sur l'Atomiswave: Wikipedia & Arcade Otaku

Les fonctions assembleur de l’Atomiswave sont donc très proches de la Dreamcast et Megavolt85 co-créateur de Dreamshell a réussi à les identifier et à les « convertir » en assembleur Dreamcast. Actuellement il enchaine les conversions Atomiswave - Dreamcast au rythme effréné d’un jeu par jour ! 

 

Flyer de présentation de l'Atomiswave, Samouray Shodown 6

Voici la liste des jeux déjà disponibles (vous trouverez plus d'informations en suivant les liens vers le forum)

Les jeux Atomiswave ont cependant la particularité d'être au format cartouche, un format qui permet une vitesse d'échange d'informations avec la carte mère supérieure à celle du format GD-Rom des Dreamcast. Les jeux ne sont donc actuellement pas tous gravables et il faut un GDEmu ou Dreamshell pour pouvoir en profiter. Notez qu'il peut aussi y avoir quelques risques d’écrans gelés (freez) si vous utilisez un USBGD-Rom ou un MODE. 

A bientôt et vive dreamcast news !

Auteur: fafadou

Message de l'auteur aux lecteurs: "Bonjour, Tout d’abord c’est avec une joie non dissimulée, de faire revivre le blog dreamcast news en compagnie de @MrBluesky. Merci à @zouzzz de nous passer le flambeau. Et c’est avec une première grande annonce que nous vous partageons ce premier article"

Images: Segaretro, Gametronik, Arcade Otaku & Hardcoregaming101


Passage de témoin

 Chers amis de la Dreamcast bonjour,

c'est un grand plaisir que d'écrire ces lignes pour vous annoncer la renaissance de Dreamcast-News ! 

Le phénix renait toujours de ses cendres

Zouzzz, dont le formidable travail ces dernières années est à saluer, nous a confié les clefs de ce blog. L'actualité Dreamcast étant particulièrement riche en ce moment, il était dommage de ne plus pouvoir profiter d'une source d'information francophone sérieuse, fiable et actualisée. A nous de relever le défis !

Dans un premier temps nous allons nous contenter de faire revivre ce blog. Fafadou nous prépare déjà un article sur les portages Atomiswave qui s'enchaînent depuis une semaine et j'ai de bonnes nouvelles pour les chasseurs de modem haut débit Dreamcast (BBA).

Un petit ménage de rentrée s'imposera ensuite (correction des liens morts notamment) avant de passer un jour à l'étape suivante, la création d'un site entièrement compatible avec les navigateurs internet de la Dreamcast.

Enfin, nous comptons sur la communauté pour nous faire part de ses attentes, envies et suggestions. Dreamcast-News est avant tout là pour vous n'hésitez pas à nous écrire.

Encore merci à Zouzzz pour sa confiance.

Pour réagir à cet article: https://x-community.1fr1.net/t2448-passage-de-temoins#33050